samedi 22 juillet 2017

De l’indistinction fréquente des sons « an » et « on ».


Dans les médias électroniques français, par exemple à France Info, on remarque que certains journalistes ne font plus la distinction entre les sons « an » et « on ». Ils ne distinguent plus, par exemple, « blanc » et « blond », « France et « fronce », « défense » et… « défonce ».
C’était particulièrement comique d’entendre qualifier Michèle Alliot-Marie de « ministre de la Défonse »… surtout quand on connaît le personnage.
A la météo, on nous annonce la venue de « vonts violonts » (vous aurez compris qu’il est question de « vents violents »). 
On ne distingue plus « manger des oranges » et « manger des oronges ». Pourtant ce n'est pas la même chose!
Ecart de prononciation particulièrement mal venu tant sont nombreux les termes qui se distinguent uniquement par ce trait. 
Ce tic de prononciation – assez agaçant – se rencontre surtout chez les femmes. Il semble que, pour certaines, il se veut un signe de distinction. Accent distingué ou accent pimbêche ? A vous de juger…



Mots clés : langue française, prononciation, tic, journaliste, France Info, indistinction sons « an » et « on », défense et défonce, France et fronce, rance et ronce, violent et violon.

vendredi 21 juillet 2017

A qui appartient la langue française?

 Un article intéressant publié par le Point :

http://www.lepoint.fr/culture/a-qui-appartient-la-langue-francaise-21-07-2017-2144733_3.php?google_editors_picks=true

Mots clés : sociolinguistique, langue française, changement linguistique, norme, orthographe, grammaire, Académie française.

vendredi 23 juin 2017

Comment doit-on prononcer Visegrad?

Cher Mathieu Coache de BFM-TV, le nom Visegrad, qui sert à désigner le groupe des pays de l'Est européen, est d'origine slave et signifie "haut château". 

Il se prononce "vi-ché-grade" et non "viss-grade". 

Bien cordialement.

Mots-clés : prononciation - Visegrad

dimanche 4 juin 2017

Comment prononcer Justin dans Justin Trudeau ?

Cher Thierry Arnault de BFM-TV, le prénom du premier ministre canadien Justin Trudeau se prononce à la française, soit "juss-tin", et non "djeuss-tine" à l'anglaise. Seuls les francophones qui refusent à Justin Trudeau sa qualité de francophone se permettent de le prononcer à l'anglaise. Ce qui représente une prise de position politique qui n'a pas lieu d'être en France.

Mots-clés : Prononciation française; Justin; Justin Trudeau; Thierry Arnault; BFM-TV.

vendredi 12 mai 2017

Doit-dire résidence ou maison ?

Beaucoup de journalistes québécois ne connaissent pas la différence entre une résidence et une maison. On l'a encore constaté récemment lors des inondations qui ont frappé la province. Voici un exemple de ce qu'on pouvait lire ou entendre :

« La rivière des Prairies est sortie de son lit, mercredi matin, inondant plusieurs rues et résidences de Pierrefonds et de L’Île-Bizard dans le nord-ouest de Montréal. » (Metro, 3 mai 2017).

Cet emploi du mot résidence ressemble fort à son emploi en anglais, comme le montre l'exemple suivant :

« Montreal flood watch: Residence evacuated, dikes leaking, hoping for army help. » (Montreal Gazette, 7 mai 2017).

Les emplois de residence en anglais et de résidence en français ne se recouvrent pas totalement.

En anglais, « a residence is an establishment where it was originally or currently being used by a host as their main place of dwelling or home. Architecturally, a residence is typically a house, mansion, cottage or grand castles and palaces. Residence may more specifically refer to: House, a home, building, or structure that functions as a habitat for humans or other creatures. » (Wikipedia).

En français, une résidence est un « lieu construit, généralement luxueux, où l'on réside. »

Les deux termes se rejoignent pour désigner : 1) le lieu où l'on réside habituellement (terme juridique, comme domicile), 2) une construction luxueuse (la résidence d'un roi).

Dans le contexte décrivant la situation dans les quartiers pavillonnaires de Montréal, le terme résidence ne convient pas. C'est soit un anglicisme de sens, soit un faux sens (interprétation erronée du sens d'un mot), une impropriété. C'est le mot maison qu'on attend.

Mots clés : français québécois; anglicisme; anglicisme de sens; résidence; maison.


mardi 25 avril 2017

Comment traduire « Fake News » ?

L'anglicisme « Fake News » se traduit couramment par « Fausse information », « Fausse Info » ou « Info Bidon » (familier).